Menu Fermer

Travailler avec un avocat ou un convoyeur – rachat

Comment se plaindre

Chaque avocat et transporteur doit avoir un processus de plainte. S'ils ne vous l'ont pas expliqué clairement, demandez-leur quel est leur processus.

Avant de te plaindre:

  • Recueillir des preuvesPar exemple, courriers électroniques et lettres, dates et détails des conversations, factures.
  • Pensez à ce que vous allez direpar exemple, prenez des notes avec les dates et ce qui est arrivé pour clarifier votre situation.
  • Décidez de votre résultat idéal, par exemple un remboursement ou une réduction de votre facture, des excuses, une compensation financière pour les pertes éventuelles.

Quand tu te plains:

  • Mettre par écrit – soit par email ou par lettre, avec la date. Conservez vous-même une copie au cas où vous auriez besoin d'une preuve de votre plainte.
  • S'en tenir aux faits – expliquez le problème en détail et fournissez toutes les preuves dont vous disposez.
  • Prenez le temps, si nécessaire – Si la conversation est échauffée ou si vous avez besoin de temps pour prendre en compte leur réponse, prenez un rendez-vous pour appeler, envoyer un courrier électronique ou un message en retour. Expliquez que vous avez besoin de temps pour digérer la conversation.

Préparez-vous à vous plaindre

2. Règlement des litiges

Si vous ne pouvez pas vous mettre d'accord sur une solution, vous pouvez déposer une plainte auprès de l'un des deux organes de régulation distincts:

Service de plaintes des avocats(lien externe) – Law Society NZ

Les plaintes(lien externe) – Society of Conveyancers de Nouvelle-Zélande

Motifs de plainte

Si l'un de vos droits vous préoccupe (voir Contacter votre avocat ou votre intermédiaire, ci-dessus), vous pouvez contacter le NZ Law Society et le NZ Society of Conveyancers pour obtenir des conseils.

Ils entendent les plaintes concernant notamment:

  • Comportement de l'avocat / du convoyeurpar exemple en vous traitant injustement ou en conflit d’intérêts.
  • Mauvais servicepar exemple des retards, ne pas faire ce qu’ils ont dit, ne pas répondre aux appels ou aux courriels, vous donner des informations incomplètes ou erronées.
  • Honoraires, mais seulement si votre facture est supérieure à 2 000 dollars (pour les avocats) ou à 500 dollars (pour les transporteurs) et âgée de moins de deux ans.
  • A défaut de suivre vos ordres, par exemple aller contre ce que vous leur avez dit que vous vouliez.

Ce que vous pouvez attendre

Une fois que vous avez rempli un formulaire de plainte, un comité de normalisation examinera votre cas.

Le comité recommandera un processus de résolution des litiges après s'être assuré que votre plainte a déjà été déposée auprès de l'avocat / du transporteur. Les options de résolution des litiges incluent:

  • Médiation / négociation – Cela évite une audience et peut être un processus plus simple et plus rapide. La Law Society de Nouvelle-Zélande vous permet de choisir la médiation / négociation en remplissant l'un de ses formulaires de préoccupations.

Formulaire de préoccupations(lien externe) – Law Society NZ

  • Enquête formelle – Si le comité ne pense pas que la médiation ou la négociation est une option, votre cas pourrait être réglé par le Comité de normalisation après une enquête.

Les commandes qu'ils peuvent faire

Si le Comité des normes pense que l’avocat ou le mandataire a fait quelque chose de mal, il peut:

  • décider ce que l'avocat / le convoyeur doit faire pour y remédier
  • renvoyer l'affaire au tribunal disciplinaire des avocats et des transporteurs de Nouvelle-Zélande s'il est très grave.

Si votre plainte est renvoyée au comité, celui-ci peut ordonner à l'avocat / mandataire de:

  • excuse toi
  • vous verser une indemnité pour perte (jusqu'à 25 000 $)
  • réduire, annuler ou rembourser vos frais juridiques
  • réparer les erreurs à leurs propres frais
  • payer une amende allant jusqu'à 15 000 $
  • payer vos frais en déposant la plainte.

Comment votre plainte est traitée(lien externe) – Law Society NZ

Brochure de réclamations [PDF 250KB](lien externe) – Society of Conveyancers de Nouvelle-Zélande


Plus d'aide

Obtenez de l'aide à tout moment de:

  • Citizens Advice Bureau (CAB) – un service gratuit et indépendant, géré par des bénévoles. L’ACR peut vous conseiller sur vos droits et obligations en tant que consommateur, en personne, par téléphone ou en ligne.

Un CAB près de chez vous(lien externe) – Citizens Advice Bureau

  • Centre de droit communautaire: Conseils juridiques gratuits personnalisés aux personnes ayant des finances limitées. L'organisation compte 24 centres de droit communautaires répartis dans tout le pays. Vous pouvez trouver des informations juridiques et d’autres ressources sur son site Web.

Nos centres de droit(lien externe) – Centre de droit communautaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *